Etude

25/07/13 - Rapport secret sur la pêche professionnelle

 pche_pointu.jpg
 

 

 

 

 

 

Le Nouvel Observateur vient de révéler les conclusions d’un rapport sévère de la Cour des comptes sur les aides à la pêche professionnelle, rapport qui n’a jamais été rendu public .

Le rapport montre que le secteur de la pêche en France ne doit sa survie qu’à l’allocation massive et constante de fonds publics et met directement en cause la Direction des pêches maritimes et de l’aquaculture (DPMA) en écrivant que celle-ci « ne dispose pas d’une vue exhaustive des aides au secteur de la pêche, faute de connaître celles des collectivités territoriales» ...

 

 

Tags: 

Enquête Ifremer pêche loisir du bar

enquete_ifremer_peche_loisir_bar_2009-11_0.jpg

 
 

 

 

 

 

 

Dans le prolongement de l'énquête BVA/Ifremer sur la pêche de loisir réalisée en 2005, l'Ifremer vient de publier une nouvelle enquête sur la pêche de loisir du bar qui revoit à la baisse les prélèvements récréatifs de cette espèce par rapport à la pêche professionnelle (30%).

Les chasseurs sous-marins représentent un faible pourcentage des pratiquants  (4%) et cumulent le plus petit total des prélèvements récréatifs pour cette espèce !

 

Tags: 

31/10/10 : Commentaire critique de l'etude du Cap Creus

couv._creus.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une des rares études disponibles sur la chasse sous-marine, celle du Cap Creus, fustige notre pratique et apporte un crédit inespéré aux gestionnaires peu scrupuleux qui souhaiteraient voir disparaître nos usages.

Notre commission environnement s'est penchée sur cette étude et il va sans dire que nos conclusions critiques sont accablantes !

Pour gonfler l’impact de la discipline, cette étude concentre grossièrement toutes sortes de subterfuges mâtinés tout à la fois d’un zest d’incompétence, d’une poignée de parti pris et d’une grande plâtrée de méconnaissance globale du milieu marin et de ses usages…

 

Tags: 

13/11/08 - Synthèse sur la pêche au bar

Le bar commun ou loup (Dicentrarchus labrax - Linné 1758) est l’un des poissons emblématiques de nos côtes françaises. Du fait de sa forte valeur marchande et culinaire, il est un poisson des plus convoités tant par les pêcheurs récréatifs que professionnels.
 
Qu'en est-il de l'état de ses ressources ?
Est-ce qu'une exploitation durable doit être envisagée pour préserver leur maintien ?
 
Dans cet article, Philippe Gautier vous propose de faire le tour de la question et vous expose les positions de la FCSMP sur le sujet.

Tags: