La CNP est née!

Lors de l'assemblée fondatrice qui a eu lieu mardi 27 octobre, la FCSMP a pris place au sein du conseil d'administration de la Confédération du Nautisme et de la Plaisance, aux côtés de 20 autres structures membres. Présente à l'initiative du mouvement, déjà membre de l'AF3P, la fédération confirme ainsi sa présence au sein de la coalition et continue de porter la voix des chasseurs sous-marins à tous les niveaux stratégiques

 

.Au cours de cette première assemblée générale, la Confédération a désigné son équipe dirigeante :

  • Monsieur Yves LYON-CAEN, Président - Président de la Fédération des industries nautiques ;
  • Monsieur Serge PALLARES, Vice-Président - Président de la Fédération Française des Ports de Plaisance ;
  • Monsieur Jean KIFFER, Vice-Président et Secrétaire - Président de l’Alliance Française pour la Promotion de la Pêche Plaisance (FNPPSF, FFPM, FCSMP) - AF3P ;
  • Monsieur Jean KERHOAS, Vice-Président et Trésorier - Vice-Président de la Fédération Française de Voile.

La Confédération souhaite désormais faire entendre sa voix dans les domaines qui intéressent plus particulièrement le partage, les usages, la gestion et la mise en valeur des espaces marins, lacustres et fluviaux. Elle s’est ainsi donné trois grands axes de travail pour 2015/2016 :

  • Contribuer activement à la valorisation des espaces marins dans le respect de la liberté des pratiques et des usages nautiques, en devenant un acteur reconnu du développement durable.
  • Promouvoir durablement les cultures et les pratiques nautiques de chaque territoire.
  • Valoriser les apports économiques et sociaux du nautisme comme composante essentielle de la croissance bleue des territoires.

A travers ses membres, répartis en quatre familles reflétant la diversité de la communauté nautique (industries/services nautiques, ports de plaisance, Fédérations sportives délégataires,Associations et Fédérations d’usagers), la confédération représente :

-       9 millions de plaisanciers (Fédérations sportives, clubs et associations : 3 millions de pratiquants réguliers dont 900 000 licenciés / 6 millions pratiquants occasionnels)
-       5 000 entreprises
-       50 000 salariés

-       570 ports de plaisance maritimes, fluviaux et lacustres
-       Poids économique direct > 5 milliards d’euros.

Elle entend s’affirmer comme l’interlocuteur des pouvoirs publics sur le plan national, régional et européen.

Dossier de presse