Réglementation pêche loisir Port Cros

Depuis le 6 septembre 2016, la pêche de loisir de certains poissons est soumise à quotas dans l'aire marine adjacente du Parc National de Port Cros. Ces quotas sont appliquables également en coeur de parc (îles dePort Cros et Porquerolles) sans que ne soient abrogées les réglementations spécifiques antérieures. L'Arrêté préfectoral R93-2016-09-06-003 du 06 septembre 2016  précise le nombre de prises (poissons, de crustacés et de céphalopodes) autorisés par pécheur et par jour dans l'aire maritime adjacente

Lors des concertations qui ont débouché sur ces nouvelles mesures, FCSMP a joué un rôle actif  et prépondérant.  La fédération se réjouit aujourd'hui de leur caractère équitable en ce qui concerne la pratique de la chasse sous-marine.

Zone concerné par la nouvelle réglementation
Cette zone couvre l'espace marin au droit de La Garde (05°58'44'E - 43°06'23''N)  à Ramatuelle (06°40'52'E - 43°11'59''N) et s'étend  jusqu'à 3 milles marins au sud des îles d'Hyères.

Les quotas pour la chasse sous-marine

L'ensemble de la pêche de loisir est concerné par ces limitations avec quelques différences selon les spécificités des pratiques. Ainsi pour la chasse sous-marine les quotas sont ainsi présentés:

  • Trois poissons par pêcheur et par jour pour les espèces suivantes :
    - pagre (Pagrus pagrus)
    - daurade royale (Sparus aurata)
    - liche (Lichia amia)
    - sériole (Sériola dumerili)
    - loup (Dicentrarchus labrax)
    - chapon (Scorpaena scrofa)
    - denti (Dente dentex)

Les espèces qui ne sont pas citées ci-dessus ne sont pas soumises à limitation.  
Attention, il s'agit de 3 poissons toutes espéces réglementées confondues (ex; un loup, un chapon et un denti) et non pas 3 poissons de chaque!

  • Trois crustacés par pêcheur et par jour pour les espèces suivantes :
    - grande araignée de mer (ou esquinade) (Maja Squinado)

     
  • Trois céphalopodes par pêcheur et par jour pour les espèces suivantes :
    - poulpe (Octopus vulgaris)
    - seiche (Sepia officinalis)

A cette réglementation s’ajoute les points  suivants :

  1. La pêche maritime de loisir du poulpe (Octopus vulgaris) est interdite du 1er juin au 30 septembre de chaque année.
  2. La pêche maritime de loisir de la grande araignée de mer (Maja squinado) est interdite lorsqu’elle est grainée.
  3. La pêche maritime de la daurade rose (Pagellus bogaraveo) est interdite en période de fraie précisée par arrêté préfectoral.

Comment expliquer lamise en place de nouvelles mesures restrictives?

Comme le Parc des Calanques, le Parc de Port Cros est un parc national. ces établissements publics ont pour mission de définir définit les orientations de protection, de mise en valeur et de développement durable. La gestion durable des activités de pêche professionnelle et de loisir fait partie de leurs prérogatives.  Alors que dans les Calanques les négociations sur les quotas loisir battent leur plein, les négociations ont été initiées au sein du CESC de Port Cros  en fin d'année 2015.  

 Dans le viseur, la pêche plaisance embarquée de plus en plus présente sur le secteur et de mieux en mieux équipée, les braconniers et les revendeurs illégaux!   
Pour défendre es intérêts des chasseurs sous-marins, FCSMP a travaillé avec les représentants de la FVAN, de la FFESSM, habituels partenaires des concertations porquerollaises ainsi qu'avec la prud'homie locale. Tout au long des débats, Eric Teisseire et Sébastien V.  ont été force de proposition et ont veillé à ce qu'aucune discrimination ne lèse les chasseurs sous-marins  comme ce fut le cas en 2007 (pour rappel un recours est toujours en cours au tribunal adminsitratif).

FCSMP est satisfaite du caractère raisonnable de cette nouvelle réglementation et du processus qui l'a amenée en toute transparence.  

Le pêcheur de loisir sous-marin n'est pas vraiment pénalisé:

  • Il n'est plus "le vilain petit canard local".
  • Il  peut toujours espérer réaliser de belles pêches dans les eaux du parc tout en sachant qu'il évolue dans une dimension durable de sa pratique.