U Falcone intègre le conseil de gestion du PNM Cap Corse

Parc naturel marin du Cap Corse et de l'Agriate

Nous avons REUSSI !

L'association U Falcone s'est fortement investie dans le processus de création du parc marin en participant aux nombreuses réunions de concertation, en présentant la pratique de la chasse sous-marine aux gestionnaires chargés de la mise en place du parc et surtout en étant force de propositions.

La création du 8ème parc marin a quelque chose d’exceptionnel pour le monde de la chasse sous marine... Nous sommes fier de vous annoncer que pour la première fois la chasse sous marine sera enfin représentée et acteur de son avenir dans ce parc marin !

C'est officiel depuis le 12 décembre 2016, L'association U Falcone a obtenu une place de titulaire représentant la FCSMP au conseil de gestion du parc marin du cap Corse et de l'Agriate.

Dans l'optique de représenter au mieux le monde de la chasse sous marine et de l’intérêt des chasseurs sous marin, nous avons travaillé en collaboration avec Alain Vergnes (président de la ligue Corse FNPSA) qui siégera en tant que suppléant avec l'association U Falcone.

Dans les prochain mois, l'installation du conseil de gestion et de ses bureaux vont être des étapes passionnantes et cruciales pour notre activité. Autant dire, que nous avons encore et toujours besoin de votre soutien pour légitimer notre statut. L'année 2017, ne se fera donc  pas sans vous!  U Falcone et FCSMP comptent sur le soutien massif des chasseurs sous-marins corses.

Télécharger le Bbordereau d'adhésion 

 

Le parc marin du cap Corse et de l'Agriate

Annoncé depuis plusieurs années, le parc voit le jour. Il s'agit de la plus vaste zone protégée française (6.830 km2) autour de cap Corse jusqu'à la Balagne. L'association U Falcone représentant les pratiquants de la chasse sous marine s'est investi depuis mai 2015 pour suivre et participer à la naissance du Parc Marin notamment dans la phase de concertation avec l’ensemble des acteurs de la mer pour contribuer au dimensionnement du projet : périmètre, orientations de gestion et composition du conseil de gestion.

Reprenons ce dossier...

  • Son objectif :

Un parc naturel marin vise à la fois le bon état des écosystèmes, des espèces et habitats patrimoniaux ou ordinaires, le bon état des eaux marines, mais aussi l’exploitation durable des activités, les valeurs ajoutées (sociale, économique, scientifique, éducative) ou encore le maintien du patrimoine maritime culturel.

L'agence des aires marines protégées définit un parc marin tel que : «un parc naturel marin se singularise par sa gouvernance originale qui associe tous les acteurs de la mer concernés. Chaque parc possède ses propres orientations de gestion traduisant ses enjeux locaux, mais tous poursuivent trois objectifs : la connaissance du milieu marin, sa protection et le développement durable des activités. Les parcs naturels marins ont été spécialement conçus pour d’assez vastes espaces maritimes dans lesquels coexistent des patrimoines naturel et culturel remarquables, des écosystèmes de qualité et des activités maritimes multiples.»

  • Les composantes d'un parc :

Après enquête publique (qui a eu lieu entre le 18 février et le 12 avril 2016), le décret ministériel du 6 juillet 2016 de création du ministère du Développement durable fixe les trois composantes indissociables de chaque parc :

  • Le périmètre : 

6830 km2 d'espace maritime, 225 Km de côtes et 27 communes littorales.

 

  • Les orientations de gestion

    • Améliorer la connaissance des espaces littoraux et marins autour du cap Corse et de l’Agriate dans leurs composantes naturelles et culturelles, par l’inventaire, le recueil et l’approfondissement des connaissances scientifiques, des savoirs locaux et de la recherche participative.

    • Sensibiliser, responsabiliser et accompagner les différents publics pour que leurs pratiques répondent aux enjeux de développement durable et de préservation de la biodiversité marine.

    • Préserver, voire restaurer, l’intégrité des écosystèmes marins et littoraux, notamment celle des habitats et espèces rares ou emblématiques du parc.

    • Contribuer à la caractérisation, l’évaluation et l’amélioration de la qualité des eaux, indispensables au bon fonctionnement et au bon état des écosystèmes marins du cap Corse et de l’Agriate.

    • Créer et entretenir une dynamique pour que les activités professionnelles et de loisirs fassent du parc un modèle exemplaire de développement durable et équitable, ouvert à l’innovation.

    • Se réapproprier la culture maritime locale et transmettre la passion de la mer : espace d’évasion, de liberté mais aussi de devoir.

 

  • La composition du conseil de gestion.

Le conseil de gestion du parc naturel marin du Cap Corse et de l''Agriate compte 49 membres et celui-ci est composé de représentants des collectivités locales, des services de l'Etat, des professionnels de la mer, des usagers de loisirs et des associations culturelles et de protection de l'environnement. Le conseil de gestion est l’organe de gouvernance du parc. De façon collégiale, le conseil de gestion élabore le plan de gestion, décide des actions à mener, prend les décisions que met en œuvre l’équipe technique du Parc.

Morgan Sire 
Trésorier U Falcone